RDC : La mort du savant Congolais, le professeur philosophe Godefroid Kä Mana

2021-07-16 07:51:41

Credit photo © :

 La nouvelle de sa mort a été annoncée au public la nuit de ce jeudi 15 au vendredi 16 juillet 2021 par les membres de sa famille biologique et professionnelle après une courte maladie.



Ceux qui l’ont connu parlent d’une perte énorme pour la RDC en général, mais aussi pour le Nord-Kivu en particulier dont les filles et fils ont acquis de lui une formation essentielle.



Pour Josué Wallay un jeune activiste panafricain le professeur kä-Mana vit toujours au travers des écrits.




" Pour moi le professeur kä mana ne mourra jamais , il reste une source fiable d'inspiration pour les grandes stratégies de la renaissance africaine, la seule personne qui n'a jamais refusé un rendez-vous avec la jeunesse, il beaucoup investit dans les cerveaux de la jeunesse pour une imagination créatrice, le savant congolais nous encadrer dans plusieurs domaines révolutionnaires pour un Congo Nouveau dans une Afrique nouvelle, il nous disait de créer la LUCHA économique c'est vraiment une pertes pour l'Afrique de perdre ce grand cerveau qui devrait encore exploiter pour   l'éveil des consciences du peuple africain.



Toutes mes condoléances à sa famille et à ses collègues pour la perte d'une personne et professeur remarquable. C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès du Professeur.



J'ai tellement apprécié ta sagesse, l'éloquence , ta détermination, ton courage, ton amour pour l'Afrique et ton intelligence au service de la communaut,C'est une grande perte pour nous tous.








 


 C’est le cas de Ronely Ntibonera Idiamine, jeune journaliste à la radio Pole Fm qui dit

 




"Dès son vivant, il rêvait un lendemains meilleur et de tout son vivant il croyait que le plus grand investissement qu’on pouvait faire dans ce pays était d’investir dans la jeunesse vers un changement mérité pour qu’ils prennent conscience de tout ce qu’il y a comme enjeux dans les jours avenirs« , regrette-t-il.

Pour lui, Kä-Mana restera gravé dans les mémoires des congolais ou des Nord-Kivutiens ainsi que de tout le personnel de Pole Institute qui lui reconnaît le mérite d’avoir investi son énergie dans la lutte contre la mystification des postes au sein de pole institute."




Qui est réellement Godefroid Kä-Mana?



Docteur en philosophie de l’Université Libre de Bruxelles, docteur en théologie (Université de Strasbourg) et pasteur de l’Église réformée Africaine, le professeur Kä Mana était un analyste politique congolais qui ne cèdait à aucun « prêt-à-penser » et osait une réflexion libre et exigeante sur le passé, le présent et le devenir de la République Démocratique du Congo (RDC), et plus largement de l’Afrique.



Le professeur Kä Mana vivait à l’est de la RDC, où il était le président de Pole Institute (institut interculturel dans la région des Grands Lacs).


Il était, entre autre, l’auteur de « Théologie africaine pour un temps de crise christianisme et reconstruction de l’Afrique » et de « L’Afrique va-t-elle mourir ? », « Essai d’éthique politique », (Éd. Karthala) ; L’Afrique va-t-elle mourir ? (Éd. Ducerf) ; Destinée négro-africaine, expérience de la dérive et énergétique du sens (Éd. De L’Archipel).



Il a été aussi un formateur de plusieurs jeunes des différentes universités de la ville de Goma, bref une bibliothèque qui brûle.



Ce que la jeunesse retient de Kamana



Pour certains jeunes de la ville de Goma, le professeur Kä-Mana était une icône, un faiseur des rois qui a apporté un changement au sein de la jeunesse.






"Nous reconnaissons de lui des paradigmes. Il nous disait toujours qu’il faut rompre avec le paradigme de la défaite pour continuer avec celui de la réussite. Quand j’ai personnellement appris qu’il est décédé suis resté cœur divisé c’est quelqu’un qui préparait le futur de la grande majorité des jeunes de Goma qui émergent actuellement ailleurs, mais ce que je sais et qu’il reste Vivant en nous. Il va continuer à nous guider tel qu’il l’avait toujours fait , il n’est pas donc mort , il s’est plutôt endormie » fait savoir Espoir Mwimuka Aspirine , jeune étudiant de Goma et membre de la LUCHA RDC-Afrique."




A en croire ce dernier, Kä-Mana a aussi contribué à la création de la LUCHA à travers certains jeunes des universités de Goma, avec comme vision le changement de la mentalité des jeunes

 » Aujourd’hui je peux vous rassurer que si les conflits ont baissé dans des universités de Goma c’est grave à l’implication de Kä-Mana, il est allé loin même à créer des espaces pour des émissions radio en faveur des jeunes« , a-t-il martelé.



pour Johnson ishara un jeune leader de la république démocratique du Congo 




"Cher professeur tu es l'homme qui m'a forgé pour le devoir d'un citoyen envers sa patries, tu reste immortel dans ma vie toi qui avait changé ma façon de voir les choses en créant en moi un esprit patriotique, tu me disais toujours Johnson tu rencontreras  dans ton chemin les lâches, les pessimistes, les traîtres mais tu dois toujours tenir debout et motivé l'équipe."






Njimbu Songwe un jeune du groupe de réflexion Vaillant negre  s'exprime aussi en disant 




"C’est tout un livre d’histoire qui vient subitement de se fermer. Personne ne sait ce que l’Afrique vient de perdre, personne ne sait vraiment ce que je viens de perdre après Hon. TUMBULA. C’est tout un espoir qui vient de partir avec . Je ne plus si je vais encore me tenir débout sans ces gens et surtout c’est géant esprit. Personne, personne, personne"






Notons que le professeur Kä-Mana est décédé à 21:30 dans l'hôpital Heal Africa à Goma, alors qu’il était encore enseignant à l’université catholique la Sapientia de Goma.



 


Source : La jeunesse | Par Josué Wallay

Comments (0)

Ajouter un commentaire: