Hubert Furuguta : L’Etat de siège transformé en désordre, les militaires sont entrain de spolié en cascade

2021-07-06 10:16:21

Goma

Credit photo © : Une image du quartier Kyeshero


Après avoir été remis entre les mains de la jeunesse par le gouverneur Carly NZANZU KASIVITA suite aux plaidoyers du député National élu de Goma l'honorable Hubert FURUGUTA MUKASA, le stade du peuple dit terrain SOTRAKI connait à nouveau un recul.
Alors que des panneaux portant mention "espace publique des jeunes" sont implantés de par et d'autres dudit terrain, les jeunes pratiquant leurs activités sportives à cet endroit dénoncent depuis ce mardi 6 juillet le début des travaux de construction à cet endroit par le major KIZITO NSHOKANO qui ne s'est jamais gardé de déclarer l'appartenance de ce terrain.
"Le régime d'état de siège en vigueur en province du Nord-Kivu aurait-il joué un rôle dans la restitution du stade à l'un des leurs?" La question que n'a cessé de se poser l'une de nos sources recoupées en vue d'informer le grand public de cette situation.
Le terrain dit SOTRAKI avait pour rappel irrité les jeunes du quartier kyeshero qui avaient barricadé la route y mettant ainsi du feu en vue d'exiger une solution de la part des autorités en province.
Pourtant la justice en province du Nord-Kivu avait déjà tranché en faveur du major KIZITO NSHOKANO, le gouverneur de province avait ordonné la restitution du terrain aux jeunes et le remplacement des poteaux de jeux qui étaient déjà enlevés par des tracteurs qui remblayaient l'espace.
Major KIZITO NSHOKANO, officier des forces armées de la RDC, continue à affirmer être propriétaire du terrain et d'été des documents "corrects" affirmant qu'il avait acheté en bonne et dûe forme cet espace qualifié de public.
Sera-t-il la fin du feuilleton stade SOTRAKI à Goma ? Wait and see disent les anglais.

Source : La jeunesse du quartier Kyeshero | Par Josué Wallay

Comments (0)

Ajouter un commentaire: